dje dje vinie
Berceuse Béninoise

Chantée par Marguerite Degbevi

Collectée dans le cadre du projet la.BA.la.BEL, embarquement musical à la Duchère 2011-2014

Par Marilou Terrien et Pirce Altinok en 2012

Marguerite est d’origine béninoise, lorsque nous l’avons rencontrée en 2011, elle habitait à la Duchère depuis une vingtaine d’années. Cette chanson est originaire du Togo, elle est chantée dans la langue mina. Djé djé vinié, c'est sa maman qui lui a enseignée quand elle était petite. Elle l’a chantée à son tour à ses frère et sœurs et aujourd'hui à ses enfants.

Dje dje vinieMarguerite Degbevi
00:00 / 01:18
Dje dje vigne - Version de travail - François Tramoy
00:00 / 00:27

Paroles

Djédjévi gnin lo o tobolo

N’gba fanvi lé zan-mé na mou o  

 

N’gba fanvi lé zan-mé na mou o                                                           N’dé la va hôgbé la sio na mou lo                                                         

Djédjévi gnin lo tobolo

 

Gnin to bé Djédjévi yé lo, tobolo

N’gba poé na mou o, tobolo 

Gnin to bé Djédjévi yé lo, tobolo

N’gba poé na mou o, tobolo 

 

Gnin to bé Djédjévi yé lo, tobolo 

Mé ké poé nam ma, tobolo                                                                   Gnin to bé Djédjévi yé lo, tobolo  

Mé ké poé nam ma, tobolo  

                                                                                                                   

Né gba gle tchan gnin yé dji, tobolo                                                     Né ba gnon tchan gnin yé dji, tobolo  

Né gba gle tchan gnin yé dji, tobolo                                                     Né gba gnon tchan gnin yé dji, tobolo  

 

N’gba fanvi lé zan-mé na mou o                                                             N’gba fanvi lé zan-mé na mou o                                                           N’dé la va hôgbé la sio na mou lo                                                          

Djédjévi gnin lo o tobolo

Traduction

 

Mon petit enfant, mon petit enfant
Il ne faut pas pleurer la nuit,
Sinon l’écho de ta voix va se perdre
Tu es mon petit enfant
Mais qui donc t’a frappé
Que tu sois bon ou mauvais
Tu seras toujours mon petit enfant

Pour aller plus loin